Et donc en cette période de vacances au ski, je suis donc allée me réchauffer en Asie. L’un des objectifs du voyage était de retourner aux temples d’Angkor, qui m’avaient tellement marquée il y a 10 ans. Je me réjouissais aussi de retrouver la délicieuse cuisine khmère.

Malheureusement (et aussi heureusement), le nombre de touristes à Angkor a explosé depuis ma première visite, la ville s’est énormément développée, et donc la plaie des zones touristiques est arrivée : des restaurants standardisés, insipides et chers où l’on va parce que c’est facile et qu’il y a de la lumière. J’ai toujours du mal à comprendre pourquoi la cuisine devient fade dans les hypercentres touristiques, mais de Saint-Michel à Cancun, en passant par certains coin de Rome, le touriste est peu aidé à découvrir la bonne gastronomie.

Restaurant menu painted on the wall

Heureusement, nous étions arrivés bien tard à Siem Reap et fatigués par moultes heures de route dans des minivans défoncés, nous nous étions réfugiés dans la première gargote rencontrée sur la route de l’hôtel au « centre ville ».

Sinn Sisa boombox

Le Sinn Sisamouth café est un petit restaurant chaleureux et authentique, fréquenté par des touristes perdus comme par des habitué cambodgiens. Il est tenu par une famille des plus sympathique aimant la country. On y mange des spécialités locales sans fioritures, très parfumées et cuisinées sans MSG. Le tout est proposé à un prix unique Cambodgien / touriste, c’est à dire défiant toute concurrence, d’autant plus que la cuisine y est bien meilleure que dans tous les restaurants trois fois plus chers où nous avons été à Siem Reap.

Sinn Sisamouth café – Soupe de nouilles

Assiette de loc lac

Sinn Sisamouth café – le meilleur loc lac

Ainsi, nous y avons probablement mangé le meilleur loc lac de la ville, parfumé à la khmère, un riz frit délicieux, une soupe de nouilles au bouillon très parfumé et bien d’autres choses. Bon à savoir, le patron ouvre avec plaisir les noix de coco fraîches quand vous les aves bues.

Nous avons tellement apprécié l’endroit (et nous avons été tellement déçus des autres repas) que nous nous y sommes réfugiés deux autres soirs pour découvrir leurs autres plats. Alors si vous passez dans le coin, essayez d’aller y faire un tour avant que le lieu soit rasé par des promoteurs immobiliers

Sinn Sisamouth cafe
Angkor night market street (au nord du croisement avec BBU Road)
Ouvert tous les jours