J’aime beaucoup aller aux spectacles du Café de la Danse, à côté de Bastille. Déjà parce que c’est une salle assez petite pour être conviviale et assez grande pour avoir des prestations intéressantes. Ensuite parce que la programmation est presque taillée pour moi, j’y ai vu certains de mes concerts préférés, comme Venus ou Socalled. Et enfin parce qu’à côté on peut y manger correctement, ce qui change du Mac Do de la porte de Pantin (oui j’ai honte) ou des crêpes qui rendent malade de Pigalle (j’ai arrêté).

Ça faisait longtemps que je n’avais pas été à un spectacle au Café de la Danse, et vu que je ne connaissais pas vraiment Vincent Dedienne, j’avoue que ce qui me réjouissais le plus était la perspective de la patate pré-spectacle.

C’est donc à 19h pétante que je retrouvai J* et V* dans la minuscule échoppe du bout de la rue de Lappe, à commander des énormes patates garnies. Car chez Patati Patata, on mange des patates au four, et on a le choix entre une vingtaine de garnitures chaudes ou froides. Je commandai une californienne, avec du fromage, de la crème, du jambon et de la ciboulette, V* choisit une Alsacienne avec de la saucisse de Strasbourg, du fromage et du coleslow et J* je ne sais plus j’étais en train de manger.

Patati patata - pomme de terre à la crème, ciboulette et jambon

Patati patata – pomme de terre californienne

Côté prix, les patates sont entre 7 et 9€.

Et le spectacle ? C’était un one man show bien marrant et assez intelligent. J’ai beaucoup aimé sa façon de laisser les moments en suspens.

Patati patata
51 rue de Lappe 75011 Paris
Du lundi au samedi, 11h30-15h et 18h-00h00 (2h le WE)


Edit : J* me fait savoir qu’il a mangé une patate bolognaise