La journée avait été difficile. J’avais enchaîné les réunions, certaines constructuves, d’autres non. La dernière avait été particulièrement frustrante et non conclusive. Mes oreilles étaient en feu et je n’avais plus de chocolat. Alors je suis sortie. En plein confinement et pas mon jour de courses. J’ai été goûter un peu le soleil sur mon visage et écouter le bruit de la rue.

Et j’ai trouvé de l’ail des ours ♥

Botte d'ail des ours

Le butin

L’ail des ours, j’adore pour son goût fin et aussi parce que c’est après les oranges sanguines et juste avant le retour de la rhubarbe, un marqueur fort de l’arrivée des beaux jours. Je n’ai pas la chance de vivre près d’une forêt, mais il arrive d’en voir sur les étals des marchés et chez certains maraîchers (haut de gamme, on ne va pas se mentir).

Je suis rentrée requinquée de mes 15 minutes de sortie, et je n’ai même pas acheté du chocolat. Mon pote K* m’avait fait saliver avec ses gnocchis et j’avais la recette depuis longtemps dans mes favoris. J’ai donc fait des gnocchis.

Gnocchi à l'ail des ours


Gnocchi à l’ail des ours

Ingrédients (pour 2/3 personnes)

  • 400g de pommes de terre à purée
  • 160g de farine + un peu
  • 1 œuf
  • 50g de chèvre frais
  • 25g d’ail des ours ciselé

Préparation

Laver les pommes de terre. Les faire cuire dans un grand volume d’eau salée 20 à 30 minutes à partir de l’ébullition.

Enlever la peau et réduire les pommes de terre en purée. Ajouter la farine et mélanger. Réserver.

Dans un bol, fouetter l’œuf, le chèvre frais et l’ail des ours.

Ajouter la préparation à l’œuf au mélange purée/farine. Mélanger à la main, ajouter un peu de farine pour que la pâte ne colle plus (comprendre soit moins collante) et rassembler en boule.

Pâte a gnocchi à l'ail des ours

Fariner le plan de travail et rouler des morceaux de pâtes en boudins. Couper les gnocchis et réserver sur des assiettes farinées. (Je les coupes en « berlingots » en faisant pivoter le boudin d’un quart de tour entre chaque découpe. Je ne fais pas les petites rainures à la fourchette).

Faire cuire dans un grand volume d’eau bouillante. Lorsqu’ils remontent à la surface, ils sont cuits. Attention en les ajoutant dans l’eau, ça éclabousse. Attention à ne pas en verser trop dans l’eau à la fois, ils collent les uns aux autres.

Assiette de gnocchi prêts à cuire

Assiette de gnocchi prêts à cuire et casserole

La recette vient de Ken pour les proportions et de Piment Oiseau pour l’ail des ours et le fromage frais