En février, je renais : les jours s’allongent mais aussi et surtout, les oranges sanguines pointent leur nez sur les étals. Je suis super fan des oranges sanguines. Je ne sais pas comment commencer à dire à quel point j’aime leur saveur sucrée et acidulée ou encore la découverte, orange après orange, de leur couleur, qui se dévoile quand on les coupe. Alors j’en profite à fond, puisque la saison dure au plus un mois et demi : des jus tous les matins, des salades, des jolies tartes.

Cette année, j’avais envie d’un gâteau moelleux et gourmand. J’ai trouvé plein de recettes, mais j’avais l’impression qu’il n’y avait pas assez d’orange, ou que c’était trop sec. Jusqu’à ce que je tombe la recette de gâteau à la polenta d’Edda, qui m’a bien intriguée, dans cette recette, on fait cuire l’orange entière, et qui m’a permis d’utiliser de la farine de maïs (je vous parlerai un jour de mon addiction aux farines spéciales).

Point allergiques : ce gâteau est sans gluten et sans lactose. Je ne suis pas encore une pro du sans œufs, mais ça doit être gérable également.

Gateau à la polenta et à l'orange

Gateau à la polenta et à l’orange


Gâteau moelleux à l’orange sanguine

Ingrédients

  • 1 grosse orange sanguine (ou deux petites)
  • 100g de farine de maïs
  • 80g de poudre d’amande
  • 20g de fécule
  • 1 cuiller à café rase de bicarbonate
  • 100g de sucre (blanc, si vous voulez garder la couleur
  • 3 œufs
  • 300g de sirop d’orange* pour napper (voir plus bas)

Préparation

Dans une petite casserole, couvrir l’orange et faire cuire à petit bouillon 30 à 40 min jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Égoutter l’orange et mixer.

Dans un grand bol, verser les œufs et le sucre. Fouetter longuement jusqu’à ce que le mélange soit mousseux.

Ajouter la pulpe d’orange, puis le reste des ingrédients secs en mélangeant délicatement à la maryse.

Verser dans un moule à manqué et cuire 30 minutes à 170°C.

Gateau orange polenta part


Sirop d’orange

Ingrédients

  • 33cl de jus d’orange (3/4 de sanguine, 1/4 de maltaise)
  • 200g sucre

Préparation

Dans une casserole à fond épais, porter à ébullition et faire frémir une vingtaine de minutes jusqu’à obtention d’un sirop un peu épais.

Réserver dans une bouteille. (Si la bouteille a été stérilisée, le sirop se garde deux semaines)

Recettes tirée du formidable blog un déjeuner de soleil