Un Ekiben, c’est la contraction de eki (gare) et bento (boîte repas). Il s’agit donc d’un bento que l’on peut acheter dans une gare. C’est donc en quelque sorte le jambon-beurre japonais, me direz-vous. Oui. Mais non. C’est bien plus.

Ekiben tempura de crevette - boite repas avec crevettes oeuf de saumon lotus et daiyaki

Ekiben tempura de crevette

Comme la plupart des choses dans lesquelles ils s’investissent, les japonais ont élevé l’ekiben au rang d’art.  Les ekiben sont élaborés autour des spécialités locales, voire super-locales de l’endroit dans lequel ils sont vendu, que ce soit au niveau des contenus ou des contenants. On en dénombre près de 4000 variétés dans l’archipel nippon. Il existe même des guides pour organiser ses déplacements en fonction des ekiben à goûter. L’histoire ne dit pas si 10 ans d’apprentissage sont nécessaires avant d’être autorisé par les grands maîtres à en confectionner un.

Ekiben en 9 étapes - boite repas constituée de neuf spécialités japonaises

Ekiben en 9 étapes

Pour célébrer hanami, l’ekiben débarque en France.  Jusqu’à la chute des pétales des fleurs de cerisier, c’est-à-dire jusqu’au 30 Avril 2016, un kiosque à bento s’est installé au milieu du Hall 2 de la Gare de Lyon. On y trouve cinq ekiben, vendus de 8 à 15 €, élaborés à partir de recettes traditionnelles japonaises un chouille revisitées pour s’adapter aux goûts des français, une sélection de boissons japonaises et européennes, quelques petits snacks sucrés et salés typiquement japonais et des petites boîtes de bonbons super mignonnes.

Hanami - cerisier en fleur

Un peu d’hanami

Kiosque Ekiben
Gare de Lyon, Hall 2
Tous les jours de 8h à 19h30
Jusqu’au 30 avril 2016