– Lise, tu connais un de ces restos japonais où ils cuisinent devant toi en faisant leur show, jonglant avec les aliments et tout ?

– Oui, une fois j’avais été dans un, le gars sculptait la seiche en train de cuire sur la plaque, c’était incroyable !

– On pourra y aller, dis, dis ?

– C’était à Singapour.

Le teppanyaki, littéralement « grillé sur une plaque en fer » en japonais, est un mode de cuisson utilisé dans la cuisine japonaise depuis le XVIe siècle. C’est aussi un style de restaurant proposant une cuisine qui mélange ingrédients occidentaux et utilisation du teppan pour la cuisson. Bien qu’originaire de Kobé, ce sont les américains qui ont popularisé ce style de restaurant en y ajoutant une dimension spectaculaire dans la préparation des aliments. Ainsi, quand on mange dans un teppanyaki, on assiste aussi à un véritable show où les cuisiniers jonglent avec les aliments et ustensiles.

On en trouve quelques uns à Paris, dont cette chouette adresse dégotée par J*. Ouvert au début des années 70, c’est l’un des premiers restaurants japonais de Paris. Je ne connaissais pas, un accident sans doute. Peut-être parce que Hanafousa est planqué dans une petite rue à côté d’Odéon.

Hanafousa – Le chef en action

Hanafousa – Le chef en action

Avec ses grandes tablées réparties autour des teppan, Hanafousa propose des menus de 33 à 80€ environs composés d’un petit amuse bouche, d’une soupe miso, de sushis, de sashimis et/ou de tempura, d’une ou plusieurs spécialités de viandes, poissons, fruits de mer ou légumes préparés en teppanyaki, et éventuellement d’un dessert.

Ici pour commencer nous avons mangé une soupe miso dans les règles de l’art et de délicieux sushis fondants à souhaits.

Hanafousa entrée - soupe miso et sushisEnsuite, le cuisinier nous a préparé une succession de plats : des beignets de fromage, du tofu, des saint-jacques, du magret de canard, des épinards, des poivrons, etc…. Je n’ai pas pris le tout en photo, préférant manger tant que c’est chaud.

Le tout fut servi avec un riz japonais parfait, signe qui ne trompe pas sur la qualité d’un bon restaurant. En fait, je me fie souvent aux basiques pour savoir qu’un restaurant est bon.

Hanafousa canard et épinards A noter qu’il est plus facile qu’ailleurs de goûter les plats les uns des autres, en demandant simplement au chef de nous servir directement une partie du plat de son voisin.

Hanafousa
4 Passage de la Petite Boucherie 75006 Paris – +33 1 43 26 50 29
Fermé le lundi midi et mardi midi